Le tour du monde de Léa et Zaja - Chapitre 2


Chapitre 2 – Léa et Zaja au Chili



– On arrive au Chili ! dirent Léa et Zaja.

– Il faut essayer de trouver une maison, dit Léa.


Ils décidèrent de chercher à Santiago. Cela dura longtemps, au moins une heure. Enfin, ils trouvèrent un hôtel.


– Ouf ! Cria Zaja, à bout de souffle. Maintenant, il faudrait essayer d’entrer.

– Bon, avec ma corne magique, on va se transformer en humains, dit Léa.


Léa pointa sa corne sur Zaja, puis sur elle. Ils furent transformés en un homme et une femme. Alors, Zaja toqua à la porte. Toc ! Toc ! Toc ! Un monsieur ouvrit.


– Bonjour, que voulez-vous ? Demanda le monsieur.

– On voudrait une chambre d’hôtel, s’il-vous-plaît, demanda Léa.


Le monsieur les emmena jusqu’à leur chambre et leur souhaita bonne nuit. Léa et Zaja s’endormirent aussitôt. Le lendemain matin, ils décidèrent d’aller se promener dans Santiago.


– Il faudrait trouver un plan de la ville, dit Zaja.

– Oh, regarde, il y en a un posé sur la table, là-bas, dit Léa.


Toujours sous leur forme humaine, ils se promenèrent dans la ville, pour voir toutes les belles choses. Il y a plein de dessins sur les murs. Les chiens errants étaient mignons, mais collants. Ils décidèrent d’aller prendre le petit-déjeuner dans un restaurant. Quand ils repartirent, ils faillirent oublier de payer, car dans leur monde, tout était gratuit ! Léa trouvait finalement que ce monde réel était bien.


En sortant du restaurant, ils virent un bouton. Léa appuya dessus. Il les emmena à Valparaiso. Ils cherchèrent une auberge. Ils en trouvèrent une au bout d’un quart d’heure. Ils entrèrent. Ils demandèrent à une dame de les mener dans leur chambre. Une fois dans leur chambre, ils se retransformèrent en guépard et en licorne. Ils regardèrent leur chambre et s’écrièrent : « Oh ! Il y a même un lit superposé ! » Ils décidèrent que Léa dormirait en haut.


Après s’être reposés un peu, ils allèrent se promener dans Valparaiso. Ils s’étonnèrent en voyant plein de dessins colorés sur les maisons. Léa s’écria : « Eh, regarde, celui-là ! Il a même un dessin de sirène, dessus ! » Ils continuèrent leur promenade et arrivèrent devant un petit marché. Zaja dit :


– Viens, on va se retransformer en humains et acheter à manger.

– On rentre à la maison, dit Léa. On va préparer le dîner.


Après avoir mangé un bon plat, ils allèrent se coucher. Le matin suivant, Zaja entrouvrit la porte, et un petit chat entra. Sur le collier du petit chat, se trouvait un petit bouton. Léa appela le chat et elle appuya sur le bouton. Léa et Zaja atterrirent à La Serena. Encore une fois, ils cherchèrent une auberge, qu’ils trouvèrent rapidement. Ils entrèrent et une dame les accueillit gentiment :


– Bonjour ! dit la dame. Combien de temps restez-vous à La Serena ?

– Un jour, au moins, dit Zaja.

– Bon, venez, je vais vous montrer votre chambre, répondit la femme.


Léa donna l’argent qu’il fallait. La dame partit. Ils allèrent au magasin, acheter ce qu’il fallait pour le goûter. Ils rentrèrent avec plein de petits gâteaux chiliens. Ils mangèrent, puis partir faire une ballade. Ils passèrent devant un jardin japonais. Ils le visitèrent. « Que c’est beau ! », s’exclamèrent-ils en chœur. Ensuite, ils firent un tour à la plage. Ils jouèrent dans le sable, puis rentrèrent à l’auberge. Le lendemain, ils passèrent devant un meuble, sur lequel se trouvait de nouveau un bouton. Sans se poser de question, ils appuyèrent dessus et furent transportés dans le désert d’Atacama.

Après avoir trouvé leur auberge, la gérante leur offrit un petit-déjeuner. En sortant de chez eux, ils croisèrent une dame, très gentille, qui semblait les connaître. Elle venait du même monde que la licorne. C’était en réalité un serpent, qui s’était transformé en femme grâce à sa langue magique. Elle s’appelait Lola. Elle affirma savoir qui ils étaient et qu’elle pouvait les aider :


– Je sais comment te renvoyer dans ton monde. Tu dois reconstituer le bouton magique qu’y t’y renverra. C’est une pierre précieuse, brisée en plusieurs morceaux. Une tornade les a répartis dans plein de pays. Il faut tous les retrouver.


– Formidable ! dit Léa. Elle savait désormais comment retourner dans son monde.


Lola alla chercher sa voiture et revint. Elle invita Léa et Zaja à monter dedans, sous leur forme animale. Et la recherche des morceaux de la pierre précieuse commença ! Ils roulèrent jusque dans les lagunes du désert d’Atacama, mais ne trouvèrent rien. Dans la Vallée de la Lune ? Toujours rien. Dans la Vallée Arc-en-ciel, ils trouvèrent un petit morceau de pierre précieuse. Ils rencontrèrent un petit lama qui les guida jusqu’au bouton magique, masqué par les couleurs de la roche. Au pied du bouton, Lola appuya dessus. Léa, Lola et Zaja, furent transportés en Argentine !



Vallée Ar-en-ciel (Arcoiris)


C'est parti pour de nouvelles aventures !


Si vous avez aimé cet article, likez, commentez et partagez !


Lire également :

POSTS RÉCENTS :
PAR TAGS :
Pas encore de mots-clés.
Nous suivre

© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com

  • Facebook Vintage Stamp
  • Twitter Vintage Stamp
  • Instagram Vintage Stamp
Nous trouver