Le tour du monde de Léa et Zaja (en Bolivie)


Chapitre 4 – Léa et Zaja en Bolivie




« Nous sommes arrivés en Bolivie ! dit Zaja. Allons chercher un hôtel. »


Après avoir trouvé leur logement, ils sortirent pour visiter Tupiza. Lola trouva la ville belle et calme. En se promenant, ils croisèrent un cuisinier qui les invita à venir déjeuner dans son restaurant. Le petit groupe accepta. La salle était chic. Ils s’installèrent à une table et le cuisinier leur demanda ce qu’ils désiraient manger. Au passage, Zaja demanda s’il n’aurait pas vu une pierre précieuse quelque part. Il affirma avoir vu un chien passer avec une petite pierre qui scintillait. « Merci beaucoup, dit Zaja. Dans quelle direction est-il parti ? ». Le serveur répondit « Tout droit ! Vers les montagnes ! »


Enfin sortis du restaurant, le petit groupe fila dans la direction indiquée, afin de retrouver le chien errant. Après quelques minutes de course, ils firent une petite pause. Ils entendirent un aboiement. Léa dit : « Je l’entends ! J’ai l’impression que ce bruit vient du haut des montagnes. Vite ! Montons ! Je pense que c’est le chien qui avait la pierre précieuse ! »


Arrivés au sommet, ils regardèrent autour d’eux. Pas un seul chien à l’horizon. En revanche, ils remarquèrent des empreintes qui se dirigeaient vers le désert de roches. Alors, ils les suivirent et tombèrent sur des chevaux montés par des touristes. Zaja demanda où était le propriétaire des chevaux. Le touriste lui répondit qu’il était juste devant. Lola alla le voir et tenta : « Pouvons-nous vous emprunter trois chevaux ? » Le propriétaire accepta. Les trois amis montèrent sur leurs chevaux et suivirent les traces de pattes.


Au bout d’un moment, les empreintes s’arrêtèrent. « Je pense que ce petit chien n’est pas loin d’ici », dit Zaja. Léa, Zaja et Lola descendirent de cheval. Au bout d’un quart d’heure de recherche, Léa pensa avoir trouvé quelque chose, une sorte de morceau de tissu sentant le chien mouillé. C’était un bout de collier vert que les chiens vaccinés contre la rage portent en Bolivie. Zaja décida de se transformer en guépard. « Léa, fais-moi sentir ce bout de collier », dit-il.


Aussitôt transformé et après avoir senti le tissu, Zaja courut sur une piste. Lola et Léa le suivirent. Au bout de vingt minutes, Zaja s’arrêta et Lola dit : « Je vois un chien en train de ronger un espèce d’os ! » Tout doucement, Lola s’approcha du chien. Il prit peur et essaya de partir. Trop tard ! Léa l’avait attrapé par le reste de son collier. Le chien gémit. « Doucement, reste tranquille mon petit, dit Léa, peux-tu nous donner ce morceau de pierre précieuse avec lequel tu joues ? » Comme Lola le vit obéir, elle alla chercher un lapin mort pour lui donner en échange. Voyant cela, Zaja se transforma en humain et félicita ses amies de leur attitude vis-à-vis des animaux !


La petite troupe retourna rendre les chevaux. Ensuite, ils rencontrèrent un lama qui avait assisté à la scène. Lola lui demanda : « As-tu une sorte de bouton rond un peu bizarre ? » Le lama comprit. Il les transporta sur son dos jusqu’à une lagune. Sur le sable et à côté des flamants roses, se trouvait le bouton. Alors, le petit groupe descendit et appuya sur le bouton. Tous les trois furent aussitôt transportés au Pérou.


C’est parti !


Lire également :

POSTS RÉCENTS :
PAR TAGS :
Pas encore de mots-clés.
Nous suivre

© 2023 par SUR LA ROUTE. Créé avec Wix.com

  • Facebook Vintage Stamp
  • Twitter Vintage Stamp
  • Instagram Vintage Stamp
Nous trouver